Consegna assicurata e gratuita a partire da 99,99€ di acquisto Acquistate in tranquillità - Reso esteso a 60 giorni
Le novità EKOI RACING
I prodotti dei Pro
I prodotti personalizzabili
I prodotti dei PRO

Des produits conçus pour la performance

Si vous recherchez les meilleurs produits Ekoï, conçus pour la performance, c’est sur ce site que vous les trouverez :


Merci aux grandes équipes pour leur précieuse collaboration :

ARKEA SAMSIC (textile et lunettes Ekoï), AG2R LA MONDIALE et COFIDIS (casques Ekoï), LOTTO SOUDAL (lunettes Ekoï), NIPPO DELKO ONE PROVENCE et Team pro VTT KMC ORBEA (textile, casque et lunettes Ekoï), Eliott LAPOTRE ce free rider pro atypique qui sillonne les spots du monde entier pour tester nos produits et faire partager ses vidéos à sa communauté, sans oublier nos triathlètes au top mondial comme PATRICK LANGE double champion du monde Iron man (casque et lunettes EKOI) et les autres qui représentent une communauté de + de 150 pros…

Ekoï est une des marques les plus présentes en sponsoring au plus haut niveau, que ce soit sur la route, en triathlon ou en VTT.

Ce n’est pas qu’une question d’image. En effet, les athlètes pros qui utilisent nos produits contribuent à la recherche et le développement des produits. Pour équiper l’élite du sport mondial, Ekoï investit dans la recherche et l’innovation, sélectionne les meilleurs matériaux et des sous-traitants au savoir-faire reconnu.


Nos chefs de produit sont présents sur les courses et durant les stages d’entrainement de début de saison pour avoir un Feed back terrain. Nos responsables sponsoring route, triathlon et VTT remontent en temps réel les remarques positives ou négatives des athlètes. Nos ingénieurs et designers travaillent main dans la main pour accéder à leurs demandes.

Chez Ekoï, nous sommes tous à l’écoute pour faire évoluer sans cesse les produits et tendre vers la perfection.


Tous les produits du site Ekoï Racing sont créés sans concession avec pour seul objectif : satisfaire les pros qui les portent. Ils ont besoin du top pour performer en course mais aussi pour s’entraîner au quotidien.

Actualités

Equipe KMC Orbea : Leader du classement mondial des équipes UCI

Avec Textile, casques et lunettes Ekoï

C'est une grande fierté pour EKOÏ d'être partenaire du team leader du classement mondial des équipes UCI.➡ 1er au classement mondial➡ 2 victoires par équipes en World Cup➡ 6 podiums individuels en World Cup➡ 13 Victoires➡ 29 podiumsUn grand bravo à Malene Degn, Annie Last,  Victor Koretzky, Milan Vader, Thomas Litscher et à tout le staff. Michel Hutsebaut, Manager Général "Nous avons vécu une saison atypique. Notre équipe qui existe depuis 1998, a su s’adapter aux différentes contraintes qui étaient imposées et nous avons su faire face. Au cours de cette saison particulière, je retiens le soutien sans faille de nos partenaires, mais également un travail incroyable de tout notre staff et un grand professionnalisme de nos pilotes. Je retiens également nos deux victoires par équipes lors des étapes de la Coupe du Monde de Nove Mesto. Depuis quatre ans, nous attendions ce moment. Et les deux victoires sont venues récompenser, le travail et la cohésion de notre groupe. Aujourd’hui, après les deux victoires de Victor Koretzky en Turquie, la saison est officiellement terminée. Et je suis fier de voir notre équipe KMC – ORBEA terminer la saison à la première place mondiale ! Comme en 2016, nous terminons l’année en haut de ce classement, preuve de la régularité tout au long d’une année ponctuée par treize victoires UCI. Encore une fois, je ne peux que remercier tout le monde, partenaires en premier lieu avec KMC Chain Europe et Orbea, mais également nos autres sponsors et fournisseurs qui nous permettent de bénéficier du meilleur vélo du circuit. Cela donne encore plus de motivation à tout le monde en vue de 2021."

7° tappa della Vuelta : Guillaume Martin indossa la maglia di migliore scalatore.

con il casco Ekoï AR15 e gli occhiali Ekoï PersoEvo10

Non era previsto oggi ma la corsa si è movimentata nella prima salita. Ho quindi colto l'occasione per prendere dei punti nella classifica della montagna e ho cercato di fare del mio meglio. Si fa di tutto per mantenere la maglia di miglior scalatore ! Nel corso di una tappa dai ritmi sfrenati, la formazione Cofidis si è nuovamente messa  in mostra. Quattro membri della squadra erano nl gruppo. Guillaume Martin, ° di tappa, indossa la maglia come migliore scalatore, una bella soddisfazione per tutta la squadra. Pierre-Luc Périchon e Victor Lafay sono stati i primi a raggiungere il gruppo dopo un'ora di corsa. Poi, José Herrada e Guillaume Martin, hanno raggiunto la salita di Puerto de Orduna. I corridori avevano bisogno di 2 riprese per scalare questa montagna e Guillaume Martin ha raggiunto per la seonda volta la cima. Risultato: il normanno ha preso punti preziosi per la classifica della montagna. Guillaume è partito in testa insieme ad altri quattro – Valverde, Woods, Peters e Fraile – già tutti vincitori di almeno una tappa di questo grande giro.  Il normanno ha attaccato a più riprese prima di finire al ° posto. Per la terza volta in questa Vuelta, termina nella "Top ". All'arrivo, Guillaume Martin ha potuto indossare la maglia a pois come migliore scalatore, la sua prima maglia distintiva in questo grande giro. Una bella ricompensa anche per il lavoro incredibile dei suoi compagni. Guillaume Martin "Mi sono divertito ma mi sono anche fatto male ! In questa Vuelta, si vedono cose folli. Penso sia divrtente da vedere alla tv ed è bello anche farne parte. Corro liberamente e per tre volte consecutive mi sono trovato nel gruppo finale.

Nacer Bouhanni vince il Gran Premio d'Isbergues

Con abbigliamento Ekoi e occhiali Ekoi Premium 70

Nacer Bouhanni remporte dans le Nord son 3e succès, le 9e depuis le début de saison pour l’équipe Arkéa-Samsic. Nacer Bouhanni « La course a été très rapide dès le départ, mais l’équipe a contrôlé au maximum afin que l’issue de celle-ci soit un sprint. Benoit Jarrier, Florian Vachon et Alan Riou ont tenu la barre en tête de peloton Donavan Grondin a tiré un bon bout droit jusqu’au dernier virage, et ensuite, il me restait Bram Welten et Dan McLay pour me lancer le sprint. Je n’avais plus qu’à terminer le travail ».  « Je suis content de gagner cette épreuve pour l’équipe Arkéa-Samsic, mais également pour Florian Vachon qui disputait aujourd’hui la dernière course de sa carrière professionnelle. Je lui avais dit en rigolant hier au soir, « comme demain, c’est ta dernière compétition, tu vas garder tes dossards ! » Il m’avait dit alors « seulement, si tu gagnes ! » Je lui avais alors répondu, « je vais essayer de gagner pour toi ». J’ai également donné à Florian ma coupe et le bouquet. C’est bien de finir comme cela. Ça nous relance tous. Je suis heureux de lui offrir une fin de carrière avec ce succès ». « Après la Bruxelles Classic cela a été compliqué. J’ai eu des douleurs de partout, notamment aux cervicales. Une fois que les douleurs ont disparu, j’ai effectué une grosse semaine d’entraînement. La reprise en Italie m’a fait du bien : le Giro della Toscana et la Coppa Sabatini. La moyenne a été élevée sur ces deux épreuves. Le deuxième jour, c’était une arrivée de puncheur. Elle m’a permis de me remettre dedans, car je suis resté un moment sans courir entre Bru...

Vittoria di John Degenkolb allo sprint dello Skoda Tour del Lussemburgo

Con gli occhiali Ekoi Premium 70

John Degenkolb si è guadagnato allo sprint la sua prima vittoria del 2020 allo Skoda Tour del Lussemburgo. L'arrivo di questa terza tappa è stato a Schifflange, dove il tedesco di 31 anni si è mostrato più rapido di Eduard Grosu e Pieter Vanspeybrouck. Si tratta della sua prima vittoria con i colori Lotto Soudal . John Degenkolb « Serviva raddrizzare il tiro dopo due tappe difficili per noi qui in Lussemburgo. In particolare in seguito alla partenza di Tomasz Marczyński e Harm Vanhoucke questa mattina, per ragioni di isolamento. Questo è stato un imprevisto per noi della Lotto Soudal. » « I miei compagni mi hanno protetto dal vento. Lavoriamo bene insieme. Nei primi chilometri Tosh Van der Sande ha fatto un lavoro incredibile. Sono veramente contento di questa vittoria.Fa così piacere finire il lavoro della squadra e questa mia prima vittoria Lotto Soudal è ancora più speciale . » « Sono passati 19 giorni dalla mia caduta. Questa vittoria  mostra che le  mie condizioni sono buone. Il mio ginocchio va sempre meglio, al momento non sento alcun dolore.» « I prossimi giorni offriranno altro buone opportunità per la squadra, ma più per me. Correrò al servizio di Tim, Tosh e Phil. Tim si sente meglio e può ribaltare la classifica generale. » « Faccio comunque parte della selezione per il campionato del mondo. Per alcuni può essere una sorpresa, ma il successo di oggi prova che sono in forma. Il percorso di Imola non fa molto per me, il mio ruoo sarà quindi di supportare la squadra. »

Lotte Kopecky vince una tappa del Giro Rosa

Con gli occhiali Ekoi Premium 70

Lotte Kopecky a décroché une formidable victoire d’étape au Giro Rosa. Dans les rues de Maddaloni, la coureuse belge s’est montrée la plus rapide du groupe de tête, devançant Lizzie Deignan et Katarzyna Niewiadoma. A 24 ans, Kopecky s’impose pour la première fois au plus haut niveau, le Women’s WorldTour. Lotte Kopecky « La troisième fois était finalement la bonne! Je commençais à devenir un peu impatiente après mes deux podiums sur les étapes précédentes. C’est fantastique de pouvoir enfin remporter une grande victoire. Après être montée deux fois sur le podium, je savais que ma condition était plus que satisfaisante, mais c’est toujours frustrant de ne pas pouvoir finir le travail. » « Le circuit comprenait une côte assez difficile aujourd’hui. J’ai été distancée du groupe de tête mais je suis finalement parvenue à revenir et j’ai senti que j’avais de bonnes chances de l’emporter. J’étais deuxième à la sortie du dernier virage et j’ai tout donné sur les pavés. Je ne réalise pas encore ce qui m’arrive, c’est magnifique. » « Je vise la victoire au championnat de Belgique, mais je ne vais pas me focaliser sur le résultat. Le championnat de Belgique est toujours une course spéciale. Tu as beau imaginer tous les scénarios possibles, le déroulement sera toujours différent. Je donnerai le meilleur de moi-même et qui sait, je repartirai peut-être avec le maillot tricolore. »

TDF 2020 / Tappa 11 : Nairo Quintana conserva il 5° posto della classifica generale.

Con abbigliamento Ekoi Akea Samsic

Nairo Quintana a terminé au sein du premier peloton sur cette deuxième étape de plaine d’affilée sur ce Tour de France 2020. Il a été parfaitement protégé par l’ensemble de ses coéquipiers dont Clément Russo, 17e à l’arrivée. Clément Russo « J’ai passé les cinquante derniers kilomètres à protéger Nairo au cours de cette deuxième journée passée en plaine. Nous étions positionnés dans les vingt premiers du peloton. Je lui disais de rester dans ma roue, que j’allais le piloter. J’aime bien en effet frotter et être au contact des sprinteurs. Effectuer ce travail de placement, ainsi durant toute la journée, m’a énormément plu. C’est un rôle que j’ai apprécié de tenir auprès de lui » Nairo Quintana « Les routes proposées pour cette 11e étape étaient encore compliquées, cependant mes coéquipiers m’ont comme toujours aidé, soutenus durant toute la journée. Il fallait constamment lutter pour se retrouver devant, conserver notre position. Être parmi les premiers du peloton était le meilleur endroit où se trouver, car cela frottait beaucoup. Nous avons tenu notre place. Demain se profile une étape en moyenne montagne, et mon but une fois encore sera de me retrouver au contact des tout meilleurs. Je me sens bien après ma chute d’hier. Je récupère bien. Par chance celle-ci n’était pas grave. Je suis bien physiquement ». Yvon Ledanois, Directeur-Sportif de l’équipe Arkéa-Samsic « Cette 11e étape a été plus tranquille. Je pense que celle d’hier avait été tellement épuisante que tout le peloton avait besoin de souffler physiquement, moralement. Cette journée a permis à tous les coureurs, dont ...

TDF 2020 / Tappa 11 : Guillaume Martin conserva il 3° posto della classifica generale

con il casco Ekoi Corsa Light e gli occhiali Ekoi Perso Evo 10

All'indomani di una caduta, il leader della squadra Cofidis (3° della generale) spera  in una tappa più calma. ed è esattamente questo lo scenario tra Châtelaillon-Plage e Poitiers (167,5 km) dove i suoi compagni lo hanno supportato per tutto il corso della tappa. La squadra vigila fino alla fine Questa lunga giornata tra Châtelaillon-Plage e Poitiers (167,5 km) è trascorsa senza intoppi per i leaders, incluso Guillaume. Nel finale di tappa, Nicolas Edet e tutta la squadra si sono piazzati a proteggerlo fino alla fine. All'arrivo, Guillaume Martin, che ha ringraziato i compagni per il lavoro svolto, si è detto soddisfatto. Da parte sua, Elia Viviani non è riuscito a trovare l'apertura per lo sprint ed ha terminato al 17° posto.  La reazione a caldo di Guillaume Martin "Volevo passare una giornata tranquilla dopo la caduta di ieri e così è stato. Siamo stati attenti e concentrati tutta la giornata. Nel finale, Nicolas (Edet) e tutta la squadra hanno dato il meglio per farmi restare davanti e per non farmi spendere troppe energie. Questo ci ha permesso di vivere una giornata abbastanza calma e serena. Mi sento meglio rispetto a ieri . Mi sentivo dolorante ad inizio tappa. Non si prospettava una giornata ottimale ma così invece è stata. E sono contento di aver vissuto questa giornata senza nessun problema. "

TDF 2020 / Tappa 11 : Doppia vittoria di Caleb Ewan

Con gli occhiali Ekoï Premium 80

Caleb Ewan a décroché à Poitiers une deuxième victoire d’étape sur ce Tour de France. Dans le sprint final, un ultime coup de rein a permis à l’Australien de jeter son vélo sur la ligne et de devancer in extremis Peter Sagan, Sam Bennett et Wout van Aert. Il s’agit de la deuxième victoire de Caleb Ewan et de Lotto Soudal dans ce Tour de France, après un premier succès à Sisteron au terme de la troisième étape. Caleb Ewan : « C’était la folie dans le final. J’étais à l’avant à 1,5km de l’arrivée et je me suis laissé rétrograder à cause du vent de face. Depuis ma première victoire, je sais que je dois rester calme et attendre que s’ouvre la brèche. Je n’ai trouvé l’ouverture qu’assez tard aujourd’hui. J’ai jeté mon vélo sur la ligne mais je ne savais pas si j’avais gagné. Je voulais vraiment m’imposer aujourd’hui. J’étais déçu hier et ça me fait vraiment plaisir que les efforts des mes équipiers soient récompensés. » « Je suis super heureux de ces deux victoires. La première enlève pas mal de pression. Après ça, tu veux toujours aller en chercher une deuxième. Maintenant, je veux évidemment en gagner une troisième, surtout à Paris sur les Champs-Elysées. J’espère donc m’accrocher en montagne et pouvoir à nouveau tenter ma chance à Paris. » « Nous ne sommes plus que 5 coureurs chez Lotto Soudal. Ça veut dire que je n’ai plus que quatre coéquipiers pour préparer les sprints. Après tout le travail fourni pendant l’étape, ils n’étaient plus que deux dans les 10 derniers kilomètres. Les autres équipes nous ont mis la pression en attaquant dans le final, mais mes deu...

Vittoria di Pauline Allin sulla 6 tappa del Giro de l’Ardèche International

Con abbigliamento Ekoi e occhiali Ekoi Premium 70

Et de deux ! Pauline Allin a remporté un deuxième succès pour l’équipe Arkéa Pro Cycling Team, quelques jours après que Gladys Verhulst ait débloqué le compteur en Ile-de-France. Ce deuxième bouquet a été levé sur les routes du Tour International de l’Ardèche, épreuve 2.1 ! Habituée aux succès de prestige, Pauline qui avait remporté voici quelques années les Jeux de la Francophonie en Afrique, a apprécié cette nouvelle belle ligne qu’elle a inscrite à son palmarès. « La Francophonie c’était avec l’équipe de France, mais là c’est une course avec mon équipe de marque, il y a un gros niveau sur cette compétition, et ce succès est une belle récompense pour toutes les filles de l’équipe, car nous répondons toutes présentes depuis le début de cette compétition. Je suis partie dans l’échappée du matin et en haut du dernier col nous n’étions plus que six en tête. Au pied de la dernière montée raide d’un kilomètre : quatre. Et puis cela s’est fait par encore par élimination, et je me retrouve avec la fille de Rally qui menait fort en tête. Et je me suis dit, elle va peut-être craquer. Je suis encore dans sa roue dans un virage à cinquante mètres. J’étais à fond et d’un coup elle s’effondre, et je me suis dit, alors « vas-y, vas-y ». C’est la plus belle victoire de ma carrière ». Ce succès Pauline veut le savourer en mettant un accent collectif dessus. « Cette victoire appartient à toute l’équipe. Nous marchons toutes bien, nous sommes encore six en course. Sandra est toujours 5e du général, et tout le monde travaille dans le sens du collectif ». Une politique efficace et payante. ...

TDF 2020 / Tappa 10 : 4° posto per Elia Viviani

con il casco Ekoi AR15 e gli occhiali Ekoi Premium 80

Elia Viviani a pu se mêler à la bataille pour le sprint où il empoche la 4e place et démontre ainsi sa montée en puissance. Guillaume Martin, victime d'une chute sans gravité à mi-parcours, a bénéficié du soutien de ses coéquipiers pour préserver sa 3e place au général. Après une journée de repos bien méritée, le peloton a repris la route ce mardi. Et pour la première fois depuis vingt ans, une étape s’est déroulée intégralement en Charente-Maritime, à la plus grande joie du public venu nombreux tout au long des 168,5 km parcouru ce mardi. Chez Cofidis, on savait qu'il s'agissait d'une étape à risque à cause de multiples facteurs dont le vent venu de l’océan – finalement relativement faible – mais aussi les nombreux ronds-points, îlots et aménagements urbains qui rendaient la course plus difficile. Viviani confirme son retour aux affaires À l’entrée de Rochefort, Guillaume Martin a d’ailleurs été pris dans une chute, apparemment sans gravité. Le coureur se plaignait d'ailleurs du dos à l'arrivée. À l'issue de la chute, il a bénéficié du soutien précieux de ses coéquipiers pour revenir dans le peloton. Il s’est évertué, ensuite, à rester dans le sillage des meilleurs, protégeant ainsi sa 3e place au général. Le Normand se veut néanmoins rassurant sur son état de santé et espère "une journée un peu plus calme", demain, afin de bien récupérer. Ses coéquipiers sprinteurs, eux, se sont mêlés à la bataille finale. Elia Viviani, qui retrouve peu à peu la pleine possession de ses moyens après avoir été touché au pied en première semaine, est resté dans le sillage des coureurs les plus ...

Newsletter EKOI

Iscrivetevi alla nostra newsletter per non perdere le offerte Ekoi Racing

il formato e-mail è errato. Vi preghiamo di verificare
Si è verificato un errore.
Questa e-mail è già registrata.
Iscrizione effettuata.
Continuare i miei acquisti su ekoi racing Continuare i miei acquisti su ekoi classic concludi i tuoi acquisti