Le novità EKOI RACING
I prodotti dei Pro
I prodotti del PRO

Des produits conçus pour la performance

Si vous recherchez les meilleurs produits Ekoï, conçus pour la performance, c’est sur ce site que vous les trouverez :


Merci aux grandes équipes pour leur précieuse collaboration :

ARKEA SAMSIC (textile et lunettes Ekoï), AG2R LA MONDIALE et COFIDIS (casques Ekoï), LOTTO SOUDAL (lunettes Ekoï), NIPPO DELKO ONE PROVENCE et Team pro VTT KMC ORBEA (textile, casque et lunettes Ekoï), Eliott LAPOTRE ce free rider pro atypique qui sillonne les spots du monde entier pour tester nos produits et faire partager ses vidéos à sa communauté, sans oublier nos triathlètes au top mondial comme PATRICK LANGE double champion du monde Iron man (casque et lunettes EKOI) et les autres qui représentent une communauté de + de 150 pros…

Ekoï est une des marques les plus présentes en sponsoring au plus haut niveau, que ce soit sur la route, en triathlon ou en VTT.

Ce n’est pas qu’une question d’image. En effet, les athlètes pros qui utilisent nos produits contribuent à la recherche et le développement des produits. Pour équiper l’élite du sport mondial, Ekoï investit dans la recherche et l’innovation, sélectionne les meilleurs matériaux et des sous-traitants au savoir-faire reconnu.


Nos chefs de produit sont présents sur les courses et durant les stages d’entrainement de début de saison pour avoir un Feed back terrain. Nos responsables sponsoring route, triathlon et VTT remontent en temps réel les remarques positives ou négatives des athlètes. Nos ingénieurs et designers travaillent main dans la main pour accéder à leurs demandes.

Chez Ekoï, nous sommes tous à l’écoute pour faire évoluer sans cesse les produits et tendre vers la perfection.


Tous les produits du site Ekoï Racing sont créés sans concession avec pour seul objectif : satisfaire les pros qui les portent. Ils ont besoin du top pour performer en course mais aussi pour s’entraîner au quotidien.

I prodotti personalizzabili
ATTUALITA

Nacer Bouhanni leader de la Coupe de France 2020

Avec textile Ekoï Arkea Samsic et Lunettes Ekoï Premium 70

3e de Paris-Camembert, Nacer Bouhanni remporte le sprint du peloton, et devient leader de la Coupe de France 2020. Nacer Bouhanni « Tout le monde a bien travaillé au sein de l’équipe, Kévin attaque dans l’ultime bosse pour tenter de revenir sur les échappées, et il se retrouve, alors, malheureusement en chasse-patate. Pour ne rien arranger Romain Hardy crève dans le final ce qui nous a enlevé encore un coureur pour rouler. Kévin se fait reprendre à trois kilomètres de la ligne, Anthony a fait son maximum au sein du groupe auquel on appartenait afin de réaliser la jonction avec les échappés. Lorsque nous rentrons sur Kevin, il reste encore deux coureurs devant nous, et je gagne le sprint du peloton. On vient mourir à huit secondes seulement des deux premiers. » Arnaud Gerard, Directeur-sportif de l’équipe Arkea-Samsic « Trois coureurs sont partis en échappée, et quatre sont ressortis ensuite, deux au final ont résisté jusqu’à l’arrivée. Kevin lui a essayé de faire le jump dans la dernière bosse. La crevaison de Romain Hardy nous a coûté, puisqu’elle survient à dix kilomètres de l’arrivée. Il nous manque huit secondes pour arriver au sprint, et si l’équipe dispose de Romain on pouvait y parvenir. Nacer termine 3e, gagne le sprint du peloton et devient leader de la Coupe de France 2020. Nacer termine sur le podium mais il faut souligner le bon comportement collectif de toute l’équipe »

Nacer Bouhanni remporte le Grand Prix d'Isbergues

Avec textile Ekoï et lunettes Ekoï Premium 70

Nacer Bouhanni remporte dans le Nord son 3e succès, le 9e depuis le début de saison pour l’équipe Arkéa-Samsic. Nacer Bouhanni « La course a été très rapide dès le départ, mais l’équipe a contrôlé au maximum afin que l’issue de celle-ci soit un sprint. Benoit Jarrier, Florian Vachon et Alan Riou ont tenu la barre en tête de peloton Donavan Grondin a tiré un bon bout droit jusqu’au dernier virage, et ensuite, il me restait Bram Welten et Dan McLay pour me lancer le sprint. Je n’avais plus qu’à terminer le travail ».  « Je suis content de gagner cette épreuve pour l’équipe Arkéa-Samsic, mais également pour Florian Vachon qui disputait aujourd’hui la dernière course de sa carrière professionnelle. Je lui avais dit en rigolant hier au soir, « comme demain, c’est ta dernière compétition, tu vas garder tes dossards ! » Il m’avait dit alors « seulement, si tu gagnes ! » Je lui avais alors répondu, « je vais essayer de gagner pour toi ». J’ai également donné à Florian ma coupe et le bouquet. C’est bien de finir comme cela. Ça nous relance tous. Je suis heureux de lui offrir une fin de carrière avec ce succès ». « Après la Bruxelles Classic cela a été compliqué. J’ai eu des douleurs de partout, notamment aux cervicales. Une fois que les douleurs ont disparu, j’ai effectué une grosse semaine d’entraînement. La reprise en Italie m’a fait du bien : le Giro della Toscana et la Coppa Sabatini. La moyenne a été élevée sur ces deux épreuves. Le deuxième jour, c’était une arrivée de puncheur. Elle m’a permis de me remettre dedans, car je suis resté un moment sans courir entre Bru...

Victoire de John Degenkolb au sprint au Skoda Tour du Luxembourg

Avec lunettes Ekoï Premium 70

John Degenkolb a décroché au sprint sa première victoire de 2020 au Skoda Tour du Luxembourg. L’arrivée de cette troisième étape était jugée à Schifflange, où l’Allemand de 31 ans s’est montré plus rapide que Eduard Grosu et Pieter Vanspeybrouck. Il s’agit de sa première victoire sous les couleurs de Lotto Soudal. John Degenkolb « Il fallait redresser la barre, après deux étapes difficiles pour nous ici au Luxembourg. En particulier suite au départ de Tomasz Marczyński et Harm Vanhoucke ce matin, en raison des mesures d’isolement. C’était clairement un revers pour Lotto Soudal car nous n’étions plus que quatre au départ de la troisième étape. » « Mes coéquipiers m’ont bien protégé et abrité du vent. Nous travaillons très bien tous ensemble. Dans les derniers kilomètres, Tosh Van der Sande a fait un incroyable boulot de lead-out. Je suis super content de cette victoire. Ça fait tellement plaisir de pouvoir finir le travail pour l’équipe et le fait que ce soit ma première victoire pour Lotto Soudal rend ce succès encore plus spécial. » « Cela fait maintenant 19 jours que je suis tombé dans l’étape d’ouverture du Tour. Cette victoire montre bien que ma condition était vraiment bonne au départ de la Grande Boucle. Mon genou va de mieux en mieux, je ne ressens plus aucune douleur actuellement. » « Les prochains jours offriront encore quelques belles opportunités pour l’équipe, mais plus pour moi. Je roulerai donc au service de Tim, Tosh et Phil. Tim se sent mieux et peut viser le classement général. » « Je fais également partie de la sélection pour les championnats du monde la semaine prochaine. C...

Lotte Kopecky remporte une étape au Giro Rosa

Avec lunettes Ekoï Premium 70

Lotte Kopecky a décroché une formidable victoire d’étape au Giro Rosa. Dans les rues de Maddaloni, la coureuse belge s’est montrée la plus rapide du groupe de tête, devançant Lizzie Deignan et Katarzyna Niewiadoma. A 24 ans, Kopecky s’impose pour la première fois au plus haut niveau, le Women’s WorldTour. Lotte Kopecky « La troisième fois était finalement la bonne! Je commençais à devenir un peu impatiente après mes deux podiums sur les étapes précédentes. C’est fantastique de pouvoir enfin remporter une grande victoire. Après être montée deux fois sur le podium, je savais que ma condition était plus que satisfaisante, mais c’est toujours frustrant de ne pas pouvoir finir le travail. » « Le circuit comprenait une côte assez difficile aujourd’hui. J’ai été distancée du groupe de tête mais je suis finalement parvenue à revenir et j’ai senti que j’avais de bonnes chances de l’emporter. J’étais deuxième à la sortie du dernier virage et j’ai tout donné sur les pavés. Je ne réalise pas encore ce qui m’arrive, c’est magnifique. » « Je vise la victoire au championnat de Belgique, mais je ne vais pas me focaliser sur le résultat. Le championnat de Belgique est toujours une course spéciale. Tu as beau imaginer tous les scénarios possibles, le déroulement sera toujours différent. Je donnerai le meilleur de moi-même et qui sait, je repartirai peut-être avec le maillot tricolore. »

TDF 2020 / Tappa 14 : 3 posto allo sprint per Simone Consonni

con il casco AR15

Pour sa 1ère participation à la Grande Boucle, le coureur italien, qui fêtait ce samedi ses 26 ans, est venu flirter avec la victoire d’étape en prenant une belle 3ème place.  Il fallait qu’il reprenne ses esprits, dégoulinant de sueur et le visage marqué par l’effort. Mais le sourire était là et pour cause : Simone Consonni a terminé 3e à l’issue d’un final haletant dans les rues de Lyon. L’Italien, qui dispute son premier grand Tour, a fait preuve d’une fine intelligence de course à l’issue d’une étape exigeante et d'un final explosif. Derrière le vainqueur du jour, Soren Kragh Andersen sorti dans les derniers kilomètres, Simone Consonni s'est offert une place d'honneur dans le sprint aux côtés des cadors. Depuis le début du Tour de France, sa mission était de tout donner pour épauler ses coéquipiers. Exemplaire aux côtés d’Elia Viviani et de Christophe Laporte dans les sprints, il s’est aussi montré précieux pour aider le leader de l’équipe, Guillaume Martin. Aujourd'hui, Simone a assurément franchi un nouveau cap en devant un des hommes forts de la formation nordiste. Simone Consonni "Je découvre cette année le Tour de France et aujourd'hui l'équipe a fait un travail prodigieux en fin d’étape pour me permettre de rester devant et de jouer le sprint. Mes coéquipiers m’ont protégé jusqu’au bout. Je sens que je m’améliore jour après jour sur ce Tour de France. Ça ne peut qu’être réjouissant pour la suite !"

TDF 2020 / Étape 11 : Deuxième victoire de Caleb Ewan

Avec lunettes Ekoï Premium 80

Caleb Ewan a décroché à Poitiers une deuxième victoire d’étape sur ce Tour de France. Dans le sprint final, un ultime coup de rein a permis à l’Australien de jeter son vélo sur la ligne et de devancer in extremis Peter Sagan, Sam Bennett et Wout van Aert. Il s’agit de la deuxième victoire de Caleb Ewan et de Lotto Soudal dans ce Tour de France, après un premier succès à Sisteron au terme de la troisième étape. Caleb Ewan : « C’était la folie dans le final. J’étais à l’avant à 1,5km de l’arrivée et je me suis laissé rétrograder à cause du vent de face. Depuis ma première victoire, je sais que je dois rester calme et attendre que s’ouvre la brèche. Je n’ai trouvé l’ouverture qu’assez tard aujourd’hui. J’ai jeté mon vélo sur la ligne mais je ne savais pas si j’avais gagné. Je voulais vraiment m’imposer aujourd’hui. J’étais déçu hier et ça me fait vraiment plaisir que les efforts des mes équipiers soient récompensés. » « Je suis super heureux de ces deux victoires. La première enlève pas mal de pression. Après ça, tu veux toujours aller en chercher une deuxième. Maintenant, je veux évidemment en gagner une troisième, surtout à Paris sur les Champs-Elysées. J’espère donc m’accrocher en montagne et pouvoir à nouveau tenter ma chance à Paris. » « Nous ne sommes plus que 5 coureurs chez Lotto Soudal. Ça veut dire que je n’ai plus que quatre coéquipiers pour préparer les sprints. Après tout le travail fourni pendant l’étape, ils n’étaient plus que deux dans les 10 derniers kilomètres. Les autres équipes nous ont mis la pression en attaquant dans le final, mais mes deu...

TDF 2020 / Étape 11 : Nairo Quintana conserve sa 5ème place au général

Avec textile Ekoï Arkea Samsic

Nairo Quintana a terminé au sein du premier peloton sur cette deuxième étape de plaine d’affilée sur ce Tour de France 2020. Il a été parfaitement protégé par l’ensemble de ses coéquipiers dont Clément Russo, 17e à l’arrivée. Clément Russo « J’ai passé les cinquante derniers kilomètres à protéger Nairo au cours de cette deuxième journée passée en plaine. Nous étions positionnés dans les vingt premiers du peloton. Je lui disais de rester dans ma roue, que j’allais le piloter. J’aime bien en effet frotter et être au contact des sprinteurs. Effectuer ce travail de placement, ainsi durant toute la journée, m’a énormément plu. C’est un rôle que j’ai apprécié de tenir auprès de lui » Nairo Quintana « Les routes proposées pour cette 11e étape étaient encore compliquées, cependant mes coéquipiers m’ont comme toujours aidé, soutenus durant toute la journée. Il fallait constamment lutter pour se retrouver devant, conserver notre position. Être parmi les premiers du peloton était le meilleur endroit où se trouver, car cela frottait beaucoup. Nous avons tenu notre place. Demain se profile une étape en moyenne montagne, et mon but une fois encore sera de me retrouver au contact des tout meilleurs. Je me sens bien après ma chute d’hier. Je récupère bien. Par chance celle-ci n’était pas grave. Je suis bien physiquement ». Yvon Ledanois, Directeur-Sportif de l’équipe Arkéa-Samsic « Cette 11e étape a été plus tranquille. Je pense que celle d’hier avait été tellement épuisante que tout le peloton avait besoin de souffler physiquement, moralement. Cette journée a permis à tous les coureurs, dont ...

TDF 2020 / Étape 11 : Guillaume Martin conserve sa 3ème place au général

avec casque Ekoï Corsa Light et Lunettes Ekoï Perso Evo 10

Au lendemain d’une chute sans gravité, le leader de l'équipe Cofidis (3e du général) aspirait à vivre une étape plus calme. Et c’est exactement le scénario attendu qui s’est déroulé entre Châtelaillon-Plage et Poitiers (167,5 km) où ses coéquipiers l'ont épaulé avec sérieux tout au long de la journée. L'équipe vigilante jusqu'au bout Cette longue journée entre Châtelaillon-Plage et Poitiers (167,5 km) s'est passée sans encombre pour les leaders, Guillaume y compris. En fin d’étape, Nicolas Edet et toute l’équipe ont tenu à se placer aux avant-postes afin de l'épauler jusqu’au bout et à éviter les pièges. À l’arrivée, Guillaume Martin, qui a salué le travail de ses coéquipiers, s'est dit satisfait de cette étape. De son côté, Elia Viviani n'a pas réussi à trouver l'ouverture au sprint et termine finalement à la 17e place.   La réaction à chaud de Guillaume martin "Je voulais passer une journée tranquille après la chute d’hier et ça a été le cas. Nous avons été attentifs toute la journée et on est resté concentré. Dans le final, Nicolas (Edet) et toute l'équipe ont fait un super boulot pour qu’on reste bien placé à l’avant et qu’on ne gaspille pas trop d’énergie. De bout en bout, c’était du bon travail. Ça nous a permis de passer une journée relativement calme et d’envisager la suite avec sérénité. Je me suis senti mieux qu’à l’issue de l’étape d’hier. Je sentais quand même au niveau du dos et des cervicales que c’était assez endolori en début d’étape. Ce n’était pas une journée super agréable sur le vélo mais ça a été. Et je suis content d’avoir trave...

Vittoria di Pauline Allin sulla 6 tappa del Giro de l’Ardèche International

Con abbigliamento Ekoi e occhiali Ekoi Premium 70

Et de deux ! Pauline Allin a remporté un deuxième succès pour l’équipe Arkéa Pro Cycling Team, quelques jours après que Gladys Verhulst ait débloqué le compteur en Ile-de-France. Ce deuxième bouquet a été levé sur les routes du Tour International de l’Ardèche, épreuve 2.1 ! Habituée aux succès de prestige, Pauline qui avait remporté voici quelques années les Jeux de la Francophonie en Afrique, a apprécié cette nouvelle belle ligne qu’elle a inscrite à son palmarès. « La Francophonie c’était avec l’équipe de France, mais là c’est une course avec mon équipe de marque, il y a un gros niveau sur cette compétition, et ce succès est une belle récompense pour toutes les filles de l’équipe, car nous répondons toutes présentes depuis le début de cette compétition. Je suis partie dans l’échappée du matin et en haut du dernier col nous n’étions plus que six en tête. Au pied de la dernière montée raide d’un kilomètre : quatre. Et puis cela s’est fait par encore par élimination, et je me retrouve avec la fille de Rally qui menait fort en tête. Et je me suis dit, elle va peut-être craquer. Je suis encore dans sa roue dans un virage à cinquante mètres. J’étais à fond et d’un coup elle s’effondre, et je me suis dit, alors « vas-y, vas-y ». C’est la plus belle victoire de ma carrière ». Ce succès Pauline veut le savourer en mettant un accent collectif dessus. « Cette victoire appartient à toute l’équipe. Nous marchons toutes bien, nous sommes encore six en course. Sandra est toujours 5e du général, et tout le monde travaille dans le sens du collectif ». Une politique efficace et payante. ...

TDF 2020 / Étape 10 : 4ème place pour Elia Viviani

avec casque Ekoï AR15 et lunettes Ekoï Premium 80

Elia Viviani a pu se mêler à la bataille pour le sprint où il empoche la 4e place et démontre ainsi sa montée en puissance. Guillaume Martin, victime d'une chute sans gravité à mi-parcours, a bénéficié du soutien de ses coéquipiers pour préserver sa 3e place au général. Après une journée de repos bien méritée, le peloton a repris la route ce mardi. Et pour la première fois depuis vingt ans, une étape s’est déroulée intégralement en Charente-Maritime, à la plus grande joie du public venu nombreux tout au long des 168,5 km parcouru ce mardi. Chez Cofidis, on savait qu'il s'agissait d'une étape à risque à cause de multiples facteurs dont le vent venu de l’océan – finalement relativement faible – mais aussi les nombreux ronds-points, îlots et aménagements urbains qui rendaient la course plus difficile. Viviani confirme son retour aux affaires À l’entrée de Rochefort, Guillaume Martin a d’ailleurs été pris dans une chute, apparemment sans gravité. Le coureur se plaignait d'ailleurs du dos à l'arrivée. À l'issue de la chute, il a bénéficié du soutien précieux de ses coéquipiers pour revenir dans le peloton. Il s’est évertué, ensuite, à rester dans le sillage des meilleurs, protégeant ainsi sa 3e place au général. Le Normand se veut néanmoins rassurant sur son état de santé et espère "une journée un peu plus calme", demain, afin de bien récupérer. Ses coéquipiers sprinteurs, eux, se sont mêlés à la bataille finale. Elia Viviani, qui retrouve peu à peu la pleine possession de ses moyens après avoir été touché au pied en première semaine, est resté dans le sillage des coureurs les plus ...

TDF 2020 / STAGE 9: NAIRO QUINTANA OCCUPIES 5TH PLACE IN THE GENERAL CLASSIFICATION WITH EKOÏ ARKEA SAMSIC TEXTILE

WITH EKOÏ ARKEA SAMSIC GARMENT

Nairo Quintana a gagné une place au classement général du Tour. Il est ce soir 5e avant d’entamer la deuxième semaine de course, dès mardi, après la journée de repos demain à la Rochelle. Nairo Quintana « Ça n’a pas été une étape facile pour moi, je n’avais pas de très grandes sensations et qui plus est ça a roulé vite toute la journée. Je concède onze secondes par rapport aux autres favoris et c’est un moindre mal. Le Tour de toute manière est encore long. Demain arrive le jour de repos, je vais aller rouler durant une heure, une heure et demie, avant les prochaines étapes de plaine, tout en continuant à regarder devant moi » Warren Barguil « Être présent dans l’échappée aujourd’hui n’était pas forcément l’objectif initial, mais lorsque le coup est sorti, j’y suis allé. C’était en effet mon rôle de répondre présent devant à ce moment-là. J’avais de bonnes sensations. Après le peloton, malheureusement, ne nous a pas laissé beaucoup de champ libre. Je prends une cassure avant le dernier col, et c’est dommage, car j’aurais aimé aider davantage Nairo. Il concède onze secondes sur cette neuvième étape, mais ce n’est rien car le Tour est encore long et des étapes encore plus difficiles que celles-ci se profilent dans les jours à venir. Nairo marche bien, nous l’avons vu. Chaque année, en plus, il termine fort en troisième semaine du Tour. Le dernier col aujourd’hui était plus punchy. Je pense qu’il correspondait un peu moins bien à Nairo. Hier, Nairo a en effet démontré sur un col plus dur qu’il était en grande condition » Sébastien Hinault, Directeur-Sportif de l...

TDF 2020 / Tappa 9 : Guillaume Martin conserva il suo 3° posto nella classifica generale

con il casco Ekoi Corsa Light e gli occhiali Ekoi Perso Evo 10

Le leader de la formation Cofidis s'est accroché ce dimanche lors de l'ultime étape des Pyrénées pour conserver sa 3e place au général. Guillaume Martin a fait preuve d'un sacré courage et d'un sang-froid remarquable en ne concédant que 11 secondes sur le vainqueur du jour (Pogačar) et le nouveau maillot jaune (Roglič). Il fallait avoir le cœur bien accroché ce dimanche en suivant cette 9e étape, la 2e et dernière dans les Pyrénées. En cause ? Le manque de visibilité, le mercure - scotché à moins de 15°C - et surtout le rythme infernal de la course. Guillaume Martin, toujours dans le tempo Après les multiples tentatives d’échappées et l’envol solitaire de Marc Hirschi, les Jumbo-Visma ont imposé leur cadence dans l’ascension du col de Marie-Blanque, à nul doute l’une des ascensions les plus difficiles de ce début de Tour de France. Guillaume Martin, qui avait bénéficié jusque-là d’un très bon travail de ses coéquipiers, s’est accroché à mesure que le peloton des leaders s'est réduit. Et puis, à 20 km de l’arrivée, les attaques ont fusé. Pogačar, Bernal, Pogačar à nouveau. Guillaume, lui, a tenu bon. Une 3e place au général chèrement défendue S’il est finalement distancé d’une poignée de secondes, le leader de la formation Cofidis a fait preuve d'un sacré sang-froid en participant à la contre-attaque. Alors que Pogačar, Bernal, Roglič et Hirschi se sont disputés la victoire finale, on a aperçu au loin le groupe de coureurs menés par Guillaume. Le Normand a donc résisté jusqu’au bout et sur le plan comptable, c’est une réussite. Il concède seulement 11 secondes au vainqueur de...

TDF 2020 / Tappa 8 : Nairo Quintana è sempre 6° nella classifica generale

Con abbigliamento Ekoi Arkea Samsic

17e à Loudenvielle, Nairo Quintana est toujours 6e du classement général du Tour de France, à une poignée de secondes du maillot jaune. Nairo Quintana « Les jambes sont bonnes, et les signaux positifs. J’ai tenté de partir à plusieurs reprises sur la fin d’étape, mais les autres leaders sont toujours revenus sur les groupes auxquels j’appartenais. Je termine, à Loudenvielle, en compagnie des coureurs qui se disputent le classement général. Mes rivaux sont très forts. Mon objectif est de continuer à être devant en leur compagnie. J’ai également une pensée pour Diego Rosa, tombé sur cette étape, et qui doit malheureusement quitter le Tour ce soir. » Winner Anancona « Nairo effectue une très bonne première semaine sur ce Tour de France. Il est très bien. Nous savons, aussi, que la 3e semaine sera très dure, donc il faut rester prudent. Ici, pour cette première étape dans les Pyrénées, il y avait du monde dans les cols, et les gens sont de vrais connaisseurs du cyclisme. Leurs encouragements nous ont fait du bien. Je pense aussi à Diego qui a dû abandonner le Tour aujourd’hui sur chute » Dayer Quintana « C’était la première étape du Tour dans les Pyrénées et ce fut une grosse journée. Toute l’équipe a effectué encore un gros travail en faveur de Nairo qui finit avec les tout meilleurs. Nous allons toutefois continuer à prendre ce Tour au jour le jour. Il reste en effet encore deux semaines de course, et, surtout, la troisième dans les Alpes s’annonce très difficile. Je souhaite aussi un prompt rétablissement à Diego Rosa qui a quitté le Tour sur chute, aujourd’hui.» Sébastien...

TDF 2020 / Tappa 8 : Guillaume Martin ha difeso il suo 3° posto nella classifica generale

con il casco Ekoi Corsa Light e gli occhiali Ekoi Perso Evo 10

Il s’est accroché, a attaqué et a tout donné. Guillaume Martin a défendu avec panache sa 3e place au classement général dans les Pyrénées, tout en restant constamment au contact des grands favoris à la victoire finale. Retour sur une journée où le Normand a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent. Il y avait eu l’arrivée à Orcières-Moriette et cette attaque dans le dernier kilomètre. Pour Guillaume Martin, il y a aura désormais la 1ère étape des Pyrénées, là où il a chèrement défendu sa 3e place au général. Le leader Cofidis, épaulé par Pierre-Luc Périchon et Nicolas Edet jusqu’à l’ascension du Port de Balès, a ensuite tenu la cadence infernale imposée par les Jumbo-Visma, puis résisté aux multiples attaques.  Un travail collectif et un final ébouriffant   Dans les ultimes hectomètres du col de Peyresourde, à moins de 7 km de l’arrivée, le Normand est passé à l’attaque. Au panache et à l’abnégation, il a obligé les favoris à répliquer. Puis, dans le dernier kilomètre, nouvelle attaque, nouvelle preuve de courage. Jusqu’au bout, Guillaume Martin a ainsi défendu chèrement sa place si convoitée de 3e au général.Il pointe à 9 secondes du maillot jaune, Adam Yates, et fait partie des 4 seuls coureurs du ‘top 10’ à avoir conservé sa place au général dans cette journée mouvementée. Guillaume Martin sait pourtant que rien n’est acquis. La bataille recommence en effet dès demain. Entre Pau et Laruns, la route va continuer à s’élever, les cols s’enchaîner (cinq au programme) mais la détermination, elle, sera toujours aussi forte et intacte. LA RÉA...

TDF 2020 / Tappa 8 : Vittoria di Nans Peters

con il casco Ekoi AR15

NANS PETERS : "C’est fou" "C’est la plus belle victoire de ma carrière professionnelle. En même temps, je n’en ai que deux ! Je suis allé la chercher avec la manière, dans une étape de montagne, devant du beau monde. C’est fou. Quand nous avons eu 12 secondes d’avance, j’ai su que nous allions jouer la gagne. Je me suis dit : "Focalise toi sur la victoire d’étape !". Quand j’ai lâché Zakarin dans la descente du Port de Bales, je pensais à ne pas craquer. J’ai savouré dans les 500 derniers mètres car je ne l’avais pas fait l’an dernier lors de ma victoire d’étape dans le Giro. Quelle journée pour notre équipe. Victoire d’étape, maillot à pois et Romain est très fort. ROMAIN BARDET : "Une super journée pour l’équipe" 4e du classement général à 11’’ « C’est une super journée pour l’équipe. Première échappée sur le Tour et première victoire, Nans a su scorer. Il est opportuniste et n’a pas de complexes. Mon bilan est un peu mitigé car j’ai pris un gros coup sur le genou à cause d’une mauvaise chute et c’est douloureux." BENOIT COSNEFROY : "Fier et heureux pour Nans" "Ce soir, le fait d’avoir conservé mon maillot est dérisoire par rapport à ce que Nans a réalisé. Il a réussi une grande performance. Je suis heureux et fier de lui. On a été co-locataires à Chambéry lorsque nous étions au Chambéry Cyclisme Formation, on se connaît très bien et je trouve ce qu’il fait totalement incroyable : premier Tour, première victoire. Chapeau". Benoit Cosnefroy a marqué 10 points pour le classement du meilleur grimpeur. Il compte désormais 35 points et devance de quatre points N...

TDF 2020 / Tappa 7 : Bella performance della squadra Arkea Samsic

Con abbigliamento Ekoi Arkea Samsic

7e étape dans le vent et les bordures, Nairo Quintana et Warren terminent parmi le groupe de coureurs qui s’est joué la victoire d’étape à Lavaur. Emmanuel Hubert, Manager Général de l’équipe Arkéa-Samsic "L’équipe Arkéa-Samsic a eu un très bon comportement sur cette 7e étape du Tour de France 2020 rendue nerveuse par le vent et la formation de bordures qui a en découlé. Cette bonne attitude de la part de tous les coureurs est d’ailleurs à louer depuis le début de la compétition à Nice. Ce soir, nous sommes à la veille de la première étape dans les Pyrénées. Nairo occupe la 6e place du classement général provisoire de ce Tour de France 2020. La montagne va permettre aux grimpeurs de s’expliquer. Je tiens à saluer le comportement de nos deux leaders, Nairo et Warren. Ils terminent devant sur cette étape durant laquelle beaucoup de coureurs se sont retrouvés piégés". Nairo Quintana "C’était une journée difficile avec ce vent qui a coupé le peloton en plusieurs parties suite aux coups de forces orchestrés par certaines formations spécialistes de ces conditions climatiques. L’équipe Arkéa-Samsic s’est montrée forte lors de cette étape offrant des situations de bordures. Warren, Connor et Kévin m’ont parfaitement protégé. Ils m’ont toujours idéalement placé afin que je puisse conserver une place parmi les tout premiers au sein du peloton. Je rallie ainsi l’arrivée avec le groupe qui se joue la victoire sur cette 7e étape s’achevant à Lavaur. Mes coéquipiers ont été vraiment à la hauteur de la situation. Et une fois encore je tiens à les remercier pour leur grand travail en ma fave...

TDF 2020 / Tappa 7: Christophe Laporte termina 4 / Guillaume Martin è 3° nella classifica generale

Con il casco AR15

Ce vendredi, à l'issue d'une étape particulièrement mouvementée, Christophe Laporte a pris la 4e place du sprint et Guillaume Martin remonte à la 3e place du général. Désormais, place à deux journées qui s'annoncent haletantes et explosives dans les Pyrénées. Ce devait être une étape de transition avant les Pyrénées. Or, la journée a été particulièrement délicate avec les coups de bordure initiés par les Bora-Hansgrohe puis les Ineos-Grenadier. Chez Cofidis, Guillaume Martin, bien épaulé par ses coéquipiers, est parvenu à rester constamment dans le 1er groupe. Il a d’ailleurs passé quelques relais importants en fin d’étape avant de bien se positionner dans le final.  Le Normand a été récompensé par ses efforts : il gagne une place au classement général et pointe désormais à la 3e place. De son côté, Christophe Laporte, un des rares sprinteurs à être parvenu à rester dans le groupe de tête, va chercher une belle 4e place dans l'emballage finale. Il s'agit de sa 2e meilleure performance après sa 2e place à Pau au Tour de France 2018. Changement de décor ce week-end avec deux étapes dans les Pyrénées qui promettent un beau spectacle. Au programme : huit cols à gravir, dont quatre de première catégorie et un hors catégorie. Ainsi, il faudra grimper le col de Menté, le port de Balès et le col de Peyresoude samedi, puis le col de la Hourcère, le col d’Ichère et le col de Marie Blanque dimanche.  Christophe LAPORTE (4e de l'étape) : « On a été à bloc toute la journée. Il y a rapidement eu une cassure puis Bora-Hansgrohe a accéléré. On était devant avec Guillaume (Martin) et Pierre-Luc ...

TDF 2020 / Tappa 6 : Jésus Herrada termina secondo di tappa

Con il casco Ekoï

À l'issue de l'étape 6 du Tour de France, menant jusqu'au Mont Aigoual, Jésus Herrada de l'équipe Cofidis est le seul coureur à avoir tenu la cadence du vainqueur du jour, Alexey Lutsenko (équipe Astana) : il termine seconde de l'étape à 55 secondes du Kazakh. Quand le vainqueur du jour, Alexey Lutsenko, est parti seul en tête, Jésus est le seul à répliquer. Ce bel effort démontre toutes les qualités de Jésus, lui qui s’était imposé lors d’une étape sur la Vuelta l’an dernier. À 30 ans, le grimpeur signe son meilleur résultat sur la Grande Boucle alors qu'il y participe pour la sixième fois de sa carrière.  Guillaume Martin, qui a pu compter comme chaque jour sur le soutien de ses coéquipiers, a terminé l’étape au sein du peloton des grands favoris (27ème). Il conserve ainsi sa quatrième place au classement général, à 9 secondes du maillot jaune, Adam Yates. Jésus HERRADA (2e de l’étape) : « Je suis content de ma prestation mais forcément un peu déçu de ne pas avoir pu me battre pour la victoire finale. Il y avait de très bons coureurs dans l’échappée. C’était dur de tenir le rythme mais je suis heureux d’être parvenu à rester bien placé et à terminer à cette 2e place. Là, je suis très fatigué ! Je vais m’attacher à bien récupérer pour être en forme dans les Pyrénées." Guillaume MARTIN (4e au général) : « On continue notre excellent début de Tour de France. Nous souhaitions avoir un coureur dans l’échappée et Jésus a assuré. Il n’est pas passé loin de la victoire et sa 2e place est une très belle performance. Derrière, on est resté bien groupé et bien placé dans...

TDF 2020 / Tappa 6 : Warren Barguil in aiuto a Nairo Quintana

Con abbigliamento Ekoï Arkea Samsic e occhiali Ekoï Premium 80

Nairo Quintana se classe 13e au sommet du Mont Aigoual (étape 6 du Tour de France et deuxième arrivée au sommet). Il est ce soir huitième du classement général à l’avant-veille des Pyrénées. Warren Barguil : « L’étape s’est bien déroulée pour nous, toute l’équipe a une nouvelle fois travaillé à l’unisson en faveur de Nairo. Winner et moi avons accompagné Nairo durant les derniers kilomètres de cette sixième étape du Tour de France, dans le final, à un kilomètre de la ligne, j’ai accéléré afin de tendre le peloton afin que personne ne puisse remonter Nairo. Comme il était bien placé, s’il y avait eu une petite cassure, comme cela peut arriver sur ce type d’arrivée punchy, il aurait pu récupérer, qui sait, quelques petites secondes. C’était ma mission. Je l’ai remplie. Je pense que tout le monde est satisfait ce soir. Il nous reste deux belles étapes dans les Pyrénées avant d’aborder la journée de repos. Je pense qu’elles seront disputées ». Nairo Quintana : « Cette 6e étape était très difficile avec cet enchaînement de cols sur le final, l’échappée qui est partie tôt a fait que nous avons roulé toute la journée très vite. Le rythme imposé dans les cols était également très rapide aussi. J’ai été parfaitement soutenu par Warren que je remercie une nouvelle fois, nous avons bien combattu tous les deux dans le final. Il m’a été d’un précieux soutien. Je tiens aussi à souligner toute ma gratitude une fois encore envers toute l’équipe. Mais également souligner l’aide magnifique que Winner m’a apporté aujourd’hui, notamment en me protégeant parfaitement dans les des...

TDF 2020 / Tappa 5 : Guillaume Martin è 4° nella classifica generale

Con il casco Ekoï

Deux jours après l’arrivée à Orcières-Merlette, une ascension finale plus longue et plus corsée attendent les coureurs demain au Mont Aigoual. De quoi affiner un peu plus les positions au classement général et permettre à Guillaume Martin de s’illustrer à nouveau. Il faut savoir se préserver quand l’effort est long et dure 21 jours. C’est le défi que propose le Tour de France et le peloton en a bien conscience. Ce mercredi entre Gap et Privas, il a donc été décidé de lever légèrement le pied alors que de la haute-montagne était au programme hier et le sera encore demain. Guillaume Martin a pu se préserver Chez Cofidis, on tenait aussi a bien récupérer alors que toute l’équipe était à pied d’œuvre, la veille, afin d’aider Guillaume Martin à se hisser à la 3e place de l’étape. Aujourd’hui encore, tous se sont relayés pour épauler leur leader. Dans les derniers kilomètres, Guillaume a tenu à revenir dans les premières positions afin de se protéger et passer la ligne sans encombre. Suite à la pénalité dont a écopé Julian Alaphilippe, le Normand est désormais 4e au classement général et 1er Français. L’étape s’est achevée par un sprint comme cela était annoncé. Dans les derniers kilomètres, Elia Viviani, affaibli par une burcite au pied droit depuis le début du Tour, a préféré se relever. Le sprinteur italien de la formation Cofidis continue de s’accrocher et espère retrouver rapidement la plénitude de ses moyens. Christophe Laporte a donc représenté l'équipe Cofidis au sprint et il termine à une honorable 12e place. Le Mont Aigoual, final corsé Demain donc, la route va s’élever...

TDF 2020 / Étape 5 : Nairo Quintana est 7ème au général

Avec Textile Ekoï

Nairo Quintana a terminé 23e de l’étape de Privas. Il est 7e du classement général du Tour de france 2020. Kévin Ledanois : « La journée a été plutôt calme sans échappée au départ, en revanche le peloton a roulé vite de suite. Je pensais qu’après le premier sprint un groupe allait se détacher. Il convenait au final d’être vigilant, de rester groupé autour de Nairo, notamment lors les dix derniers kilomètres quand nous avons tourné à gauche afin d’éviter les coups de bordure. Sinon, la journée a été tranquille sans trop de pression avant d’aborder les étapes plus importantes » Nairo Quintana : « La première partie de cette étape a été tranquille, le final a été en revanche rendu plus nerveux avec le vent. Mais avec l’équipe Arkéa-Samsic nous sommes parvenus à terminer devant. Je vais continuer à prendre les étapes jour après jour, comme je le fais depuis le début de ce Tour de France. C’est ma philosophie pour cette édition du Tour ». Yvon Ledanois, Directeur-Sportif de l’équipe Arkéa-Samsic : « C’était une étape tendue et nous nous attendions à ce qu’elle le soit, lors des neuf derniers kilomètres, avec le vent. Le but était de ne pas perdre de temps avec Nairo et qu’il termine au sein du groupe de tête. Contrat rempli ce soir. C’est une étape supplémentaire de passée. Je suis content de voir que nous n’avons pas eu de souci aujourd’hui. Le Mont Aigoual demain comptera pour les coureurs qui visent le classement général, ce sera encore une journée difficile ».

TDF 2020 / Tappa 4 : Terzo posto per Guillaume Martin

Con il casco Ekoï Corsa Light e gli occhiali Ekoï Perso Evo 10

Depuis le départ du Tour de France, le leader de l’équipe Cofidis avait des fourmis dans les jambes et il avait à cœur de le prouver. Guillaume Martin l’a démontré de façon spectaculaire ce mardi en attaquant dans les 500 derniers mètres de la 1ère étape de montagne. 3e du jour, il est désormais 5e au général! Guillaume Martin a porté une attaque incisive dans les derniers mètres de cette 4e étape menant au sommet d’Orcières-Merlette. Le vainqueur du jour et grand favori de la Grande Boucle, Primož Roglič a répondu en personne à cette attaque. Guillaume franchit quant à lui la ligne à une très prometteuse 3e place. Une belle performance collective Cette réussite est celle de toute une équipe et elle vient de loin. Avant même l’ascension finale, Elia Viviani, Simone Consonni, Christophe Laporte et Pierre-Luc Périchon avaient pour mission d’encadrer le leader de la formation Cofidis. Puis, quand la pente s’est faite plus raide, Nicolas Edet, meilleur grimpeur du dernier Paris-Nice, s’est évertué à replacer Guillaume dans les meilleurs positions. La performance du Normand lui permet de continuer sa remontée au classement général. Il pointe désormais à la 5e place, à 13 secondes du maillot jaune, Julian Alaphilippe. Dès demain, l’étape qui mènera le peloton de Gap à Privas offrira une nouvelle occasion de briller aux sprinteurs. Elia Viviani, Simone Consonni, Christophe Laporte et toute l’équipe feront tout pour être au rendez-vous.

Newsletter EKOI

Iscrivetevi alla nostra newsletter per non perdere le offerte Ekoi Racing

il formato e-mail è errato. Vi preghiamo di verificare
Si è verificato un errore.
Questa e-mail è già registrata.
Iscrizione effettuata.
Continuare i miei acquisti su ekoi racing Continuare i miei acquisti su ekoi classic concludi i tuoi acquisti